Le projet éolien de Nuisement et Cheniers, de quoi s'agit-il ?

Projet éolien Nuisement sur Coole Chenier RWE concertation

Début 2018, plusieurs développeurs éoliens étaient en prospection sur le territoire. Après s’être entretenu avec ces développeurs, le Maire et le conseil municipal de Nuisement-sur-Coole ont monté un cahier des charges. RWE Renouvelables France a ainsi répondu et a été sélectionné pour réaliser les études de faisabilité du projet éolien.

Les études de faisabilité avaient pour objectif de proposer une trame d’implantation la plus optimale possible concernant le nombre et l’emplacement des éoliennes sur la commune de Nuisement-sur-Coole. 

En juin 2019, RWE Renouvelables France a décidé de revoir son approche du projet éolien à Nuisement-sur-Coole. Les projets éoliens en étude sur les communes de Cheniers et Nuisement-sur-Coole représentaient un même dossier qui a été déposé à la préfecture en septembre 2020.

Vous trouverez ci-contre la carte de la trame finale du projet.

Le projet global comprend donc 11 éoliennes dont 8 à Cheniers et 3 à Nuisement-sur-Coole.

Quel est le calendrier prévisionnel du projet ?

calendrier nuisement

Quelles études ont été menées sur ce projet ?

En août 2018, RWE Renouvelables France a installé un mât de mesure d’une hauteur de 99 mètres afin d’étudier les caractéristiques du vent sur la zone d’études (vitesse, direction) et le comportement des chauves-souris en altitude.

Les études environnementales et paysagères ont respectivement débuté en août 2018 et en février 2019. Les études autour de l’acoustique ont, quant à elles, débuté en mai 2019.

 

Les résultats des études environnementales :

  • 71 espèces d'oiseaux ont été recensées en migration postnuptiale, dont le busard cendré, le faucon crécelle, le milan noir et royal.
  • 2 périodes de l'année ont été étudiées : migration postnuptiale et hivernage. La migration prénuptiale est en cours d’analyse, et la nidification est en cours d’inventaire.
  • 31 espèces d'oiseaux ont été recensées en période d’hivernage, dont des espèces proches de celles observés en migration postnuptiale.
  • 9 espèces de chauves-souris ont été détectées au niveau du mât de mesure.
  • Plusieurs espèces de rapaces recensées en reproduction dont le Busard cendré, le Busard Saint-Martin, la Buse variable, l’Epervier d’Europe, le Faucon crécerelle et le Faucon hobereau.  
  • Une diversité spécifique et un faible effectif d’individus en période prénuptiale, on constate principalement le passage de la Grue Cendrée.

Les résultats de l'étude acoustique :

  • Des vents principalement orientés Nord-Sud  
  • Une campagne acoustique réalisée sur un mois, juin 2019, sur 6 points de mesure différents  

 

Picture gallery